Actualités

Accueil » Actualités » Les accros du peignoir

Les accros du peignoir

Les accros du peignoir

Du 10 juin au 17 sept.

Une exposition pour devenir Accro du Peignoir

Laissez-vous guider sur les étapes à suivre pour devenir un Accro du Peignoir au fil d’une exposition de dessins d’enquêteurs-illustrateurs venus goûter aux plaisirs de l’eau thermale. Ces carnettistes de voyage nous racontent comment ils sont devenus Accros du Peignoir au travers d’une exposition en Maison de Site, gare de départ du Panoramique des Dômes du 10 juin au 17 septembre 2017. L’entrée est libre, selon les horaires d'ouverture. Que vous soyez en établissement de bains, en situation de villégiature ou en situation mondaine, vous saurez tout des postures à adopter !



À l'étage de la Maison site
7j7 de 9h00 à 20h00
Gratuit, en accès libre


Jeu « Bien-être au sommet »

Pour vous essayer à l’addiction au peignoir, un jeu concours vous est proposé tout le mois de juin sur la page Facebook de la Route des Villes d’Eaux.

À gagner :
► manuels à l’usage des porteurs de peignoir
► soins et séjours bien-être
► billets pour le Panoramique des Dômes
► entrées au Rendez-Vous du Carnet de voyage
     … de quoi devenir addict au cocooning en quelques clics !

Plus d’infos en cliquant ICI


Un partenaire incontournable, l’Association Il Faut Aller Voir

Pour inviter ces artistes, la Route des Villes d’eaux s’est appuyée sur un partenaire de choix : l’association Il Faut Aller Voir, qui organise à Clermont-Ferrand le Rendez-vous du Carnet de Voyage. Tous les ans au mois de novembre, Clermont-Ferrand devient le temps d’un week-end le carrefour de rencontres entre les carnettistes, amateurs et professionnels et le grand public. La manifestation permet au public de rencontrer et d’échanger avec des artistes, écrivains ou réalisateurs, en découvrant ce mode d’expression pluridisciplinaire que constitue le carnet de voyage.


 

© Swasky 

© Lapin

 

© Catherine Gout

 

Accros du Peignoir ?

« Ils ont goûté aux séjours thermaux. Ils en deviennent tellement « accros » qu’ils ne peuvent plus quitter leur peignoir. Dans la station thermale ou de retour chez eux, dans toutes les situations de la vie courante, même les plus inappropriées, des personnages se retrouvent pris dans la spirale angélique du peignoir blanc. Le phénomène va peu à peu se répandre telle une « épidémie de bien-être » et devenir l’emblème des stations thermales du Massif central. »

 

En partenariat avec La route des Villes d’Eaux et l’Association Il faut Aller voir